Cafe Madam

A quelques pas de l’effervescente rue Montorgueil, la rue Saint-Denis, moins fréquentée, voit fleurir les bons cafés cosy.

Après le Twinkie dont je vous reparlerai, c’est au Cafe Madam que j’ai décidé de bruncher ce dimanche. La déco minimaliste à inspiration nordique (meuble en bois et prédominance de blanc) n’en rend pas moins l’atmosphère de sa petite salle chaleureuse.

IMG_1953

IMG_1950

3 formules  sont proposées pour satisfaire tous les appétits, et j’opte pour l’option intermédiaire au prix raisonnable de 19€.

La mise en bouche est identique pour toutes les formules: un jus de fruit frais pressé à la minute, une boisson chaude et une panière d’assortiments de pains qu’on tartine de confitures Alain Millat, connues pour leur fabrication artisanale et leurs saveurs délicieuses et originales (foncez pour celle à la pêche blanche!).

IMG_1951

Une salade de fruits accompagne ma formule, pour les autres c’est yaourt au granola.

Les petits estomacs peuvent s’arrêter ici, nous on fait place au salé! L’assiette libanaise proposée avec la formule intermédiaire se compose d’une pizette à l’origan, un taboulé et 3 dips (fromage blanc, caviar d’aubergines et Hummus). Je trouve la pizette un peu sèche, mais le caviar d’aubergines est juste délicieux.

IMG_1952

Bien que ce plat m’ait séduite par son originalité, j’opterais peut être la prochaine fois pour les oeufs bénédictines de la formule la plus gourmande qu’on peut accompagner au choix de bacon, saumon ou épinards. Plus classique certes mais tellement bons!

Le gros plus du Cafe Madam? Tout est frais et fait maison!

Brunch: 16€, 19€ ou 21€

Cafe Madam – 150 rue Saint-Denis – 75002 Paris

Publicités

La Classe

C’est la rentrée et à défaut de pouvoir retourner sur les bancs de l’école on cède à la nostalgie dans ce resto sans prétention à la déco très scolaire, dans le premier sens du terme.

IMG_0646

Pupitres en bois, tableau noir et menu écrit à la main sur un cahier de classe avec protège cahier bien sûr!

On troque sa plume et son encrier pour une fourchette et un couteau, ici le seul devoir à rendre c’est une assiette vide. Les plats y sont d’ailleurs bien meilleurs qu’à la cantine et on y retrouve une cuisine française « simple et efficace » comme dirait notre ami Cyril Lignac.

IMG_0645

Au menu du jour: Ceviche de poisson au citron vert, grenade et chips de patates douces, suivi d’un pain perdu et sa glace au spéculoos en dessert. J’ai droit à un 19/20. Un point de perdu pour ne pas m’être résolue à lécher l’assiette à la fin du repas…

IMG_0649

Précipitez-vous y en rang deux par deux!

Entrée: 8€

Plat: entre 15€ et 20€

Dessert: 8€

La Classe – 6 rue de Maubeuge – 75009 Paris

Le Valentin

Sous les verrières d’un des célèbres passages couverts Parisien, on fait du lèche-vitrine à l’abri des intempéries. Dans ce lieu hors du temps, on tombe sur un salon de thé au charme désuet. La vitrine du Valentin, où les pâtisseries haut de gamme sont exposées comme des petites oeuvres d’art, attire le regard des passants. On les dévore d’abord des yeux, avant de se décider à rentrer pour les engloutir. La salle basse n’est pas très grande et les tables sont installées à côté des vitrines, au milieu de toutes les tentations. Une seconde salle est aménagée à l’étage où tapisserie aux murs, tables en bois recouvertes des brûlures des théières et vue sur la verrière extérieure nous font voyager dans le temps.

IMG_1947

Partenaire de Valrhona, on peut goûter des créations chocolatées originales comme la tarte au chocolat blond (oui oui blond pas blanc) que j’ai choisi de tester. Ma découverte de ce chocolat d’un nouveau genre aux arômes de biscuit et de caramel est un peu entravée par la couche croustillante de praliné qui décore ma tarte et qui en couvre un peu le goût. On sent par contre toutes les saveurs du Jouffroy, un gâteau à la crème pâtissière et meringue à l’italienne, recouvert d’une couche de caramel et d’éclats de noisettes.

IMG_1946

Le large choix de délices sucrés peut mener la vie dure aux indécis, mais il faut se décider vite puisque la pâtisserie est souvent prise d’assaut aux alentours de 16h et la vitrine si alléchante se vide rapidement.

Amateurs de thé, la carte s’étale sur 3 pages et les arômes sont variés et parfois surprenants. Pour les moins téméraires le classique chocolat chaud (ou même viennois) clôturera cette escapade gourmande à la « Tour des Délices », nom d’origine de la boutique.

Pâtisserie entre 5€ et 6€

Boisson chaude entre 4€ et 6€

Le Valentin – 30-32 Passage Jouffroy – 75009 Paris

Le Kitch

photo 3

Rarement un bar aura aussi bien porté son nom: tables en Formica de couleurs différentes, nains de jardins, affiches rétros, cochon volant au dessus du bar composent entre autre la déco 100% kitch de ce spot du 11ème arrondissement de Paris. L’Happy Hour y est indécemment peu cher pour le quartier (5€ le cocktail entre 17h30 et 21h) et l’ambiance est conviviale, sans prise de tête. La carte des cocktails n’est pas en reste, entre les classiques mojitos ou caïpis on trouve des cocktails plus créatifs, dont la signature de la maison, « le Shrek », un mix de gin, menthe, citron et glace pilée. L’espace et petit, donc débarquez dès le début de l’Happy Hour pour avoir une chance de vous assoir à une table où dans les canapés moelleux de la salle du fond.

Le Kitch – 10 rue Oberkampf – 75011 PARIS

La Parenthèse

Dans une petite impasse près de la Pointe Rouge, se cache la Parenthèse, un bar à vins Marseillais à la cuisine simple mais créative. L’atmosphère du bistrot se veut chaleureuse et on s’installe au choix dans le coin salon-cheminée, au comptoir ou sur l’une des anciennes tables de couture à pédalier de nos grands-mères.

IMG_1939

La carte change aux grès des saisons et des envies du chef, on peut donc venir régulièrement découvrir l’ardoise du moment et faire son choix parmi 4 entrées et 4 plats. On peut choisir l’option Tapas, en commandant plusieurs entrées à 6€ et toutes les partager avec les convives ou le classique entrée/plat/dessert. Echine parfumée aux agrumes avec son fenouil rôti, mille-feuille de betterave et brousse ou encore tartare de boeuf et ses frites maison sont sur le menu du jour. Le raffinement est dans l’assiette à prix tout doux puisque les plats sont entre 9 et 16€.  Et puisque c’est un bar à vins, on n’oublie pas de demander conseil aux sympathiques serveurs qui sauront à coup sûr faire le bon choix parmi les 40 étiquettes de vins français et naturels disponibles. Pour ne rien gâcher, il est possible de déjeuner sur la petite terrasse et y profiter de l’été indien.

La Parenthèse – 2 impasse Riou – 13008 MARSEILLE